▒ 그랑제꼴 프랑스어 아카데미 ▒
Pesticides, OGM : la campagne choc des écolos
이웅 선생님
작성일자 2011-07-28
조회수 2341


 


 

Les organismes génétiquement modifiés 


 


 

cliquez pour voir le contenu

 

transcription ;


Un organisme génétiquement modifié est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l’homme. L’un des précurseur de la génétique est donc des OGMs était un moine et botaniste autichien Grégor Mendel. En effectuant des croisement de plantes notamment des petits pois, il a posé les bases des lois de l’hérédité et de la génétique moderne dès le 19ème siècle. Mais depuis toujours, l’homme a fait des croisements souvent des manières empiriques pour obtenir des plantes ou animaux avec certaines caractéristiques. Au sens large, le chien descendant des loups pouvait considéré comme des OGMs. Une exception plus restreinte limite cependant l’appellation OGM à des organismes modifiés grâce aux biotechnologies modernes ou génie génétique. On peut grâce à cette technique insérer dans les chromosomes de cetains êtres vivants des gènes issus d’animaux ou plantes complètement différents, c’est la transgénèse. Des chercheurs ont par exemple introduit chez la vache l’OGM de ver luisant qui produit la luciferase. A l’origine de la lumière chez le ver. Si le veau produit ne bride pas dans la nuit, au microscope ces cellules émettent une faible de quantité de lumière sous l’effet de stress. Beaucoup d’utiliser dans les recherches. Les organismes transgéniques ont aussi des applications concrètes notamment dans l’agriculture et l’alimentation. Des entreprises ont mis au point des variétés de plantes comme le maïs, le soja ou le coton pour qu’elles résistent à certains parasites : champignon, maladie ou aux herbicides utilisé dans l’agiculture. Certains OGMs sont aussi conçus pour obtenir une meilleure qualité nutritionnelle de produit ou dans le domaine de la santé. Des chercheurs américains planchent sur une banane servant du vaccin contre le gastro-entérite. Des OGMs sont aussi synonymes d’inquiètude. Si rien à démontrer le caractère nocif des OGMs pour la santé, les défenseurs de l’environnement estiment les études insuffisantes. Autres préoccupations : les gènes implantés ont tendance à se disséminer et cintaminer d’autres variétés perturbant l’écosystème. Enfin les firmes agroalimentaires prennnent désormais la main sur les semences. Les graines issues de plante OGMs sont stériles. Les agriculteurs doivent donc en rajouter pour la récolte suivante.


 

cf. 

    Organisme génétiquement modifié

Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme

vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l'Homme. Selon

les définitions, ces modifications sont issues, soit du génie génétique

soit du génie génétique et de la sélection artificielle. La transgénèse

permet l'insertion d’un ou de plusieurs nouveaux gènes dans le

génome d'un organisme. Un « organisme transgénique », terme qui

désigne les organismes qui contiennent dans leur génome des gènes

« étrangers », est donc un organisme génétiquement modifié.

En utilisant la définition américaine, un bovin issu de la sélection

artificielle est aussi considéré comme un OGM, alors qu'il n'est pas

considéré comme tel selon les autres définitions.
 

La mise en œuvre de transgénèses permet un transfert de gènes

héritables entre espèces évolutivement très séparées (par exemple un

gène prélevé sur le ver luisant et transféré chez le taureau). L'aspect

novateur de ces nouvelles techniques ainsi que leurs applications

potentielles, notamment dans les secteurs médical et agricole, ont

engagé une réflexion éthique. Au sein des biotechnologies, les OGM

sont un domaine de recherche qui fait depuis les années 1990 l'objet

de nombreux investissements en recherche et développement à partir

de financements tant publics que privés.
 
L'évaluation des risques environnementaux et sanitaires relatifs à la
dissémination d'OGM dans l'environnement et à leur utilisation dans
l'alimentation fait l'objet d'études aux résultats divergents. Le Conseil
international pour la science indique, en 2003, que les OGM
commercialisés ne sont pas dangereux pour la santé humaine. Par
contre, une étude de 2011 indique que la consommation de céréales ou
protéagineux OGM pourrait provoquer des problèmes de reins et de
foie chez les mammifères. De plus, le Comité de recherche et
d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), en
France, ou le Independant Science Panel, au Royaume-Uni, estiment
que les études auxquelles les organismes d'accréditation font
références sont insuffisantes, et que dans le domaine des cultures en
plein champ les précautions prises ne permettent pas d'éviter la
pollution génétique de l'environnement.
 
Inexistantes en 1993, les surfaces cultivées en OGM (soja, maïs,
coton, etc.) sont en perpétuelle expansion et avoisinent en 2009 les
134 millions d’hectares, soit plus de 9 % du milliard et demi d'hectares
de terres cultivées.
 
En mai 2010, la revue Science rapporte la réalisation du premier
organisme dont l'intégralité du génome a été synthétisé par des
scientifiques. Il ne s'agit pas d'une « création » en tant que telle mais
de la fabrication artificielle d'une génome déjà existant.
 

유전자 조작 생물


유전자 조작 생물(GMO: Genetically Modified Organism/GEO: Genetically Engineered Organism)은 기존의 생물체 속에 다른 생물체의 유전자를 끼워 넣음으로써 기존의 생물체에 존재하지 않던 새로운 성질을 갖도록 한 생물체이다. 본래 유전자를 변형 및 조작하여 생산성 및 상품의 질을 높이는 등의 목적으로 생산되고 있다. 모든 생물체는 DNA라고 하는 유전자 정보를 가지고 있다. 이 유전 정보에 따라서 생물체의 각 기관이 만들어지고 기능을 하게 되기 때문에 DNA(디옥시리보핵산)는 생명의 기본요소라고 할 수 있다. 과학기술이 발달함에 따라 생물마다의 DNA정보를 파악할 수 있게 되었으며 인간게놈프로젝트라는 것도 인간의 DNA정보를 파악하고자 하는 시도다. 이처럼 유전공학이 발달함에 따라 이러한 유전정보를 식물에 활용하고자 하는 시도가 이루어지게 되었다.
 
 
 

*스크립트 출처 : 상단의 텍스트는 이웅 선생님께서 프랑스 뉴스 청취 후                                         직접 프랑스어로 기술 해 놓으신 것입니다.



 
 

내용만족도